La Saint Valentin

Bien le bonjour chers Amitics !

 

Bientôt nous allons voir arriver cette fameuse journée que celle de :

 

La Saint Valentin !

 

Vous savez ?

Ce jour où soit on est triste d’être seul soit on attend une preuve d’amour de notre conjoint car il est bien connu que l’amour n’existe et ne se fête qu’un jour par an !

 

Alors moi, je ne vais pas vous souhaiter une joyeuse Saint Valentin parce que, dans la logique des choses, c’est un évènement personnel (même si très commercial) et qu’on ne le souhaite qu’à la personne avec qui on est.

 

Cependant nous allons regarder ensemble les deux situations :

  • Couple
  • Célibat

Le couple

 

Comme pour tout, il y a du bien et du moins bien. Nous ne sommes pas dupes. Mais j’aime bien rappeler par moment les choses, juste comme ça.

Ca me fait plaisir si si.

 

Les bonnes choses à deux

 

« Chériiii s’il te plait peux-tu venir m’aider ? Je suis trop petite je n’arrive pas à atteindre l’étagère tout en haut ça m’éneeerve ! »

« Bien sûr mon amour, pourquoi tu t’obstines à essayer de le faire au risque de te blesser alors que je suis là pour t’aider. Va dont te poser, je m’en occupe ».

 

C’est mignon hein ! 😀

Ces petites attentions d’aides, de soutiens, d’écoutes, de partages, de liens.

On a des câlins, des moments de tendresse, des instants de partages bien souvent forts, des désirs aussi car nous sommes humains avec des besoins et des envies.

 

L’homme est toujours là pour aider sa femme et la protéger.

La femme est toujours là pour subvenir à tous les besoins et envies de l’homme pour le rendre heureux.

 

Primaire certes, et on aime ça.

C’est pas mimi tout plein tout ça ! ♥

 

Si si c’est adorable. Soyons honnête.

 

Les moments plus délicats d’une vie en commun

 

« Punaise Marcel tu aurais pu descendre la poubelle tant qu’à sortir ! J’en ai marre de tout faire dans cette maison ! »

« Oh ça va ! C’est pas un drame non plus y’a pas mort d’homme ! Est-ce que je me plains moi quand tu casses un truc et que je passe mes jours de repos à réparer tes bêtises ?! Non ! Bon alors. »

 

Tenez quelques exemples pour vous rafraichir la mémoire.

Si ça m’fait plaisir 😀

 

La folie des chaussettes

Tu sais toi madame, qui trouve les chaussettes de ton cher et tendre DANS ses chaussures. Parce que ça ne sert à rien d’enlever les chaussures en rentrant chez soi PUIS d’enlever ses chaussettes et les mettre à laver.

Non non non. Trop facile. Hop ! On rentre, on s’assoit, on enlève le tout comme un pack, et affaire conclue.

 

Les armoires qui prennent leur indépendance

Tu sais ce que c’est toi monsieur, qui part au boulot avant madame ou qui déjeune tranquillement avant que vous ne partiez au travail tous les deux, et qu’en entrant dans la chambre ton corps se décompose, tu as la pupille qui frise et la goutte de sueur sur le front quand tu aperçois qu’en moins de 10 minutes, madame a réussi à vider TOUTE l’armoire sur le lit et par terre, en te disant « Et puis flûte ! J’ai rien à me mettre ! »

 

Et le médecin !

Monsieur est malade « mais fous-moi la paix nom d’une pipe en bois ! Ca va passer tout seul j’t’ai dis ! »

 

Ou encore dormir !

Entre les pieds froids de madame qu’elle colle avec joie sur les mollets de monsieur, et le monsieur qui s’enroule dans la couette et qui ronfle pendant que madame lui pince le bras pour qu’il s’arrête sans le réveiller non plus pour éviter les mauvaises humeurs.

 

La lutte du ménage

« Mais chérie pourquoi tu passes l’aspirateur ?! J’ai passé le balai il y a un quart d’heure.. »

« Ah bon ?! Désolée, j’ai pas vu ! »

 

« Allo chérie ? Prends ton temps tout est fait à la maison ! On va pouvoir se poser tous les deux et profiter ! »

Là, madame est ravie. Et en entrant elle se demande bien ce que monsieur a bien pu faire. Ce n’est pas du tout comme ça qu’on fait que diable !

« Ah ah… Heu merci c’est gentil, tu prends des initiatives, ça fait plaisir à voir vraiment merci.. Tu ne veux pas aller prendre une petite douche ? Je prépare l’apéro pendant ce temps et on s’installe ensemble ! »

Et là, c’est la course ! Vite vite on frotte, on range, on nettoie, on remet les coussins dans le bon sens, les chaises alignées correctement, la vaisselle mieux rangée etc.

 

 

Ah les joies des couples 😀

 

On connait tous ça.

Et quand se rajoute l’arrivée de la Saint Valentin… Préparez-vous !!

 

Car si tu manques CE jour ! T’es fichu. Les autres passeront à la trappe et tu entendras sans arrêt que CE jour-là tu as osé oublier votre Saint Valentin à vous !

 

Oulala… 

Le célibat

 

On pourrait croire que c’est l’opposé. Et bien non ! Même pas dites. Et en plus on s’en contrefiche de la Saint Valentin parce qu’on n’a à penser à rien puisque c’est un jour comme un autre 😀

C’est dingue !

 

Les bons côtés du célibat

 

Nous les avons tous !

 

Dormir

Tu veux faire l’étoile dans ton lit ? C’est possible ! Parce que le lit est que pour toi. Tu peux même t’enrouler dans la couette sans te poser de question. Le pied !

 

Les loisirs

J’ai envie de regarder une émission, un film ou une série à n’importe quelle heure sans se demander si ça va déranger ou pas. Fabuleux ! A moi les meurtres, la nature, les animaux et les histoires de civilisations si ça me chante ! Youhou !

 

Les repas

Préparer à manger est tout de même important. Nous nous devons de nous alimenter correctement tout de même. Mais si ce soir j’ai envie de rien faire… Et bien tadam ! Je peux sans justification ! Et quand je veux en plus !

C’est fabuleux j’vous promets.

 

L’aménagement

Nous avons tous à un moment donné envie de changement. Déplacer un meuble, des décos, des dossiers, et bien d’autres choses. Mais il faut que ce soit pratique pour tout le monde sinon c’est le souk assuré.

Mais là, mais là ! On peut tout faire comme on le souhaite !

Ok, pour certaines choses on finit avec un lumbago parce qu’on a voulu faire le dur et que clac, le meuble est déplacé, et le corps aussi. Mais c’est un détail parce que tu as réussi seul ! 

 

Les manques de la vie en solitaire

 

Bon bah là c’est simple hein.

Tu veux un câlin, dommage.

Un p’tit bisou ? Uniquement dans les rêves.

Et un peu de partage de quelque chose, là aussi on peut se mettre le doigt dans l’œil.

Ce peut être dur, mais ce n’est pas un drame en soi. 

 

Mais regarde en changeant d’angle de vue, c’est magique !

 

La plupart des célibataires ont un chat, un chien, ou des plantes. et tout le monde a un nom bien sûr.

 

Les animaux

Tu rentres chez toi, Mistigri le matou mité miaule à la porte et vient de faire des papouilles avant de se faire les griffes sur ton jean.

Baba ton labrador te saute dessus pour te faire la fête parce que tu lui a drôlement manqué pendant ton absence, et s’allongera à tes côtés sagement (ou pas).

 

Et tes plantes ! 

Elles aussi ont un nom si si ! 

Quand j’arrose mes plantes je leur parle. 

« Tiens Perceval, ça va te faire du bien. T’es beau là ! point trop de lumière, parfait !

Oh et toi Pellinor ! Trop de soleil tu as eu… Viens là que je te mette ailleurs.. Ma pauvre…

Allez Merlin, Arthur et la Dame du Lac ! Aujourd’hui on prend un bain ! Hopla ! »

Et oui, je prends soin de ma table ronde 😀

 

L’électroménager

Même nos appareils ont un nom… C’est fou !

Cécilia ma machine à laver, Bob mon aspirateur, Alfred ma commande vocale..

Bref, tout à un nom et tout à une vie finalement quand on est seul chez soi.

 

Bon maintenant on ne va pas en rester là !

 

Vivre en concubinage :

C’est quelque chose de magique à vivre quand on partage les sentiments et la vie de chacun. Même quand il y a des problèmes, si chacun fait un effort, ça peut s’arranger avec le temps.

On a tous besoin de quelqu’un, ne serait-ce que pour le partage humain. Si on s’arrête à chaque difficulté on n’obtiendra que la solitude car notre égo prendra le dessus et laissera la rancœur, la haine, ou les difficultés prendre le dessus sur des instants magnifiques avec quelqu’un.

 

Et ce n’est pas un jour en particulier, comme cette fameuse Saint Valentin, qui changera quoi que ce soit.

 

Être célibataire :

C’est quelque chose de difficile pour beaucoup de personnes, parce qu’on manque de tendresse, de partage, d’amour, et que personne ne nous attend quand on rentre chez soi. Ce manque est parfois bien plus lourd à gérer que bons nombres de difficultés quotidiennes.

Cependant ce n’est pas parce qu’on est célibataire qu’on est seul ou aimé, et le couple n’est pas une obligation. Le plus dur est souvent vécu par les personnes qui vivent la peur de l’abandon, qui se sentent moins bien que les autres.

 

On n’est pas moins bien que les personnes en couple, ou mieux qu’eux. On n’a juste pas trouvé quelqu’un avec qui vivre ces instants magiques. Mais il faut savoir quand même que ça peut arriver n’importe quand, à n’importe qui, quelque soit l’âge, la situation, les contextes.

 

Il faut savoir voir les bons côtés de chaque situation pour réussir à parer les manques.

 

Et on se fiche de la Saint Valentin parce qu’on arrive à ne voir que le côté futile. Ca rassure beaucoup et ça fait du bien si si.

Comment parer aux manques affectifs

 

En couple

Qui dit qu’on est en couple ne dit pas qu’on est heureux. Bien souvent il y a de grands manques de communication, d’affection, de partage, de compréhension.

 

La communication et l’ouverture d’esprit sont les bases. Sans ça, on va droit dans le mur parce qu’on n’interprètera jamais correctement les intentions et propos du conjoint.

Il ne faut pas jouer avec les sentiments ni avec les gens. Il faut savoir se mettre à la place de l’autre et être capable de comprendre pour s’adapter. Et ce, dans les deux sens bien sûr.

 

Attiser un petit peu le couple en y ajoutant des surprises, des coupures routinières font également du bien. Et pour ça, pas besoin d’être riche et de partir en voyage. Parfois des attentions sont bien plus importantes.

 

Célibataire

Le célibat n’est pas forcément une situation qui va rendre les gens tristes ou dépressifs. On peut très bien vivre son célibat avec la liberté qu’il nous confère.

On a des manques affectifs énormes, mais eux aussi se parent. Vive les coussins, les plaids, et les rêves ! Après tout, on se passe des désirs, on espère juste qu’un jour on puisse vivre quelque chose de chouette avec quelqu’un qui nous correspond.

 

Pour compenser on utilise souvent ces points principaux : 

  • Travail
  • Loisirs
  • Papotage
  • Ménage

Bref la vie !

 

Dans tous les cas, chers Amitics, sachez qu’être en couple ou célibataire n’est pas ce qui nous définit.

 

On peut être triste ou heureux quelque soit ce qu’on vit, seul ou pas, et on peut parer à tout. Il suffit d’accepter et d’avancer. D’abord pour soi, pour être en pleine harmonie ensuite avec quelqu’un.

 

Je vous souhaite une belle évolution dans vos quotidiens afin que vous soyez heureux réellement 😊

 

Et n’oubliez pas, la Saint Valentin est une tradition, non une obligation. Alors vivez serein 🙂

Choose your Reaction!
  • Tout est dit😊nous ça fait 37 ans que nous ne fêtons pas la saint Valentin. Mais nous savons que nous nous aimons avec des hauts s et des bas, comme la plupart des couples.

    Reply
Laisser un Commentaire

Ton adresse email n'est pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.