La communication

En ce jeudi, nous allons parler d’un sujet important.

Il s’agit de la communication.

Elle nous est très utile pour échanger, se comprendre et partager.

Nous allons commencer par le tout début, la définition, que vous pouvez trouver, comme d’habituellement, sur Wikipédia par exemple.

 

Définition de la communication

 

La communication, du latin « communicare », c’est-à-dire mettre en commun, partager, est l’ensemble des interactions avec autrui qui transmettent une quelconque information.

On distingue différents moyens et techniques permettant la diffusion d’un message.

Elle concerne aussi bien l’être humain, l’animal, la plante, la machine, ainsi que tout hybride existant.

Daniel Bougnoux, philosophe et médiologue, a constaté que : « Nulle part ni pour personne la communication. Ce terme recouvre trop de pratiques, nécessairement disparates, indéfiniment ouvertes et non dénombrables ».

Tout le monde s’accord pour définir la communication comme un processus, même si les points de vue divergent lorsqu’il s’agit de la qualifier réellement.

Dans tous les cas elle nous permet d’éviter la solitude comme l’isolement.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Quelle est pour vous, chers Amitics, votre définition de la communication ?

 

Dans cet article, nous allons parler de 3 types de communication.

 

  • La communication verbale, que nous connaissons tous plus ou moins.
  • Celle que nous connaissons un peu moins, la communication non verbale.
  • Et enfin, la communication digitale, qu’on utilise de plus en plus.

Vous êtes prêt ?

Et bien zou ! C’est parti pour un p’tit cours léger et sympathique 😀

communication-échange-communication-verbale-partage

La communication verbale

 

Ici, je vais vous expliquer ce qu’est cette communication, grâce au site espacesoignant.com et ses professionnels, dont l’infirmier Morgan Pitte, avec l’appui des références du dictionnaire médical de l’Académie nationale de Médecine.

La communication verbale est un langage qui comprend la parole et l’écrit.

Selon le psychologue Albert Mehrabian, l’importance de la communication verbale est minoritaire lors d’un échange.

 

La règle des 3V :

  • Verbale : 7% de la communication est verbale, par la signification des mots.
  • Vocale : 38% de la communication est vocale, grâce à l’intonation et le son de la voix.
  • Visuelle : 55% de la communication est visuelle, en utilisant les expressions du visage et du langage corporel.

 

Cette communication verbale utilise plusieurs composantes, comme le vocabulaire avec son sens large des mots, la complexité qu’on y apporte, la clarté qu’on y met, la précision qu’on y insère, et la durée qu’on utilise.

 

La signification des mots est vaste car elle a un sens dénotatif ou connotatif.

  • Le sens dénotatif est la signification littérale d’un terme selon sa définition pure d’un dictionnaire.

Par exemple : Noir : Couleur, champ chromatique.

  • Le vocabulaire connotatif lui se réfère à la signification sémantique d’un mot, aux associations connectées à un mot selon chaque individu.

Par exemple : Noir : La tristesse, le désarroi, le deuil, la mort, l’austérité etc.

Nous utilisons donc le terme par sa valeur :

  • Péjorative, c’est-à-dire négative
  • Méliorative, pour qualifier du positif

Culturelle, qui, pour le coup, peut être négatif ou positif en fonction de la culture

La communication non verbale

 

C’est la communication que l’on utilise constamment ! Elle nous révèle tout un tas de détails bien plus précis que certains mots 😊

 

Elle correspond à l’expression du visage et aux postures du corps que l’on adopte.

 

C’est tout simplement le langage du corps.  Il n’est pas toujours en symbiose avec le langage verbal, d’où son importance capitale.

Il nous donne des éléments pour comprendre notre interlocuteur. Pour cela on observe les :

  • Mimiques
  • Regards
  • Postures
  • Attitudes

La voix a elle aussi un rôle crucial :

  • Son volume
  • Sa hauteur
  • L’élocution
  • Les intonations
  • Le débit
  • La respiration
  • Les phatèmes

 

C’est à partir des travaux de Gregory Bateson, Erving Goffman, Edward Hall et Paul Watzlawick que cette communication a été définie et étudiée comme un processus social permanent, intégrant de multiples modes de comportements : la parole, le geste, le regard, la mimique, l’espace interindividuel. (Y. Winkin, La nouvelle communication, Seuil, 1981).

 

Nous, chers Amitics, êtres humains que nous sommes, sommes les seuls organismes capables d’utiliser la communication digitale et analogique, qui englobe pratiquement tout communication non verbale.

On est balèze hein !

 

En tout cas, grâce à cette magnifique aptitude que nous possédons tous, qu’on le veuille ou non, nous développons de plus en plus notre communication. Whouu !

 

Vous connaissez la série Lie to me ? Bah c’est cela même ! Fabuleux d’être capable de lire chaque muscle, chaque trait, chaque étincelle, chaque battement ! Si vous ne connaissez pas, je vous invite à la regarder !

communication-amitié-réseau-social-digital-communication-digitale

La communication digitale

 

Allez ! On passe à la dernière étape !

 

Qu’est-ce que la communication digitale ?

 

Et bien tout est dit dans cette appellation 😀 Voilà c’est tout !

 

Non je plaisante 😀

 

La communication digitale est une façon de communiquer par le biais de la technologie et des supports numériques et d’informations.

L’adjectif digital, du latin « digitalis », qui a l’épaisseur d’un doigt, lui-même dérivé de « digitus », qui veut dire doigt.

C’est parce que l’on comptait sur ses doigts que ce nom latin a aussi été tiré, en anglais, digit, « chiffre », et digital « qui utilise des nombres ».

On se gardera bien de confondre ces deux adjectifs qui appartiennent à des langues différentes sinon nous allons nous mélanger les pinceaux !

On va donc ici se souvenir que le français a à sa disposition l’adjectif numérique.

Ce qu’on est chanceux nous vraiment !

 

C’est une adaptation, un changement qui dématérialise un peu nos sens basiques de communication.

 

Et là ! Nous sommes tous concernés ici. On utilise ça à chaque échange sur la toile.

Nous sommes devenus accros à ces évolutions digitales et technologiques avec les inventions des ordinateurs, des smartphones, des tablettes, et bien entendu du milieu d’internet.

Les réseaux sociaux, les sites web, les blogs, les newsletters, les applications mobiles, les objets connectés et bien d’autres nous permettent à l’heure actuelle d’échanger indirectement, tout en gardant pour certains la totalité de nos capacités de bases de communication.

 

Attention !

Cela n’enlève en rien tout ce que nous avons en termes de communication. On la fait juste évoluer au fil des années.

Elle a toujours eu pour vocation de partager, d’échanger, même par le biais du web.

 

Par exemple, on peut réaliser :

  • Un storytelling

Qui est l’histoire de l’auteur, qui décrit notre propre histoire, en y mettant bien sûr de l’émotion et tout un tas de détails divers et variés qui vont venir agrémenter et alimenter ce qui fait de chacun quelqu’un d’exceptionnel.

On peut également réaliser :

  • Des contenus d’expertises

En devenant un formateur, un guide, qui permettra aux gens d’apprendre, de comprendre, et de développer tout un tas de secteurs.

  • Il y a aussi les contenus ludiques !

Rien de tel que des jeux, des interactions, des tchats, des forums, des lives, pour s’amuser et passer de supers moments tout en apprenant et en se détendant.

  • Et en plus, on peut utiliser pleins de formats différents comme la vidéo, le live, la photo, les ebooks, les séries, les webinaires, les clips etc.

 

Voilà !

Vous avez certainement, chers Amitics, compris ou redécouverts certaines facultés et leurs utilités 😊

Il est important, dans la vie de chacun d’entre nous, même virtuelle, d’adopter la bonne communication, celle que vous aurez choisi en rapport à chaque situation et à chaque évènement ou personne qui vous pouvez croiser.

 

Je vous laisse pour aujourd’hui et vous souhaite d’agréables échanges 😊

Choose your Reaction!
Laisser un Commentaire

Ton adresse email n'est pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.