La charge mentale

Bien le bonjour chers Amitics !

Aujourd’hui nous allons parler de ces épuisements multiples que nous vivons au quotidien :

 

La charge mentale.

 

Nous allons voir dans cet article l’épuisement :

  • Emotionnel et psychologique
  • Parental
  • Professionnel

 

Vous êtes prêts ? Et bien c’est parti !

La charge mentale

 

Qu’est-ce que c’est que ce phénomène de charge mentale ?

 

La psychiatre et spécialiste en thérapie comportementale et cognitive Aurélia Schneider l’explique très bien.

Elle a été définie pour la première fois par Monique Haicault en 1984. C’est le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement.

Par exemple, être concentré au travail tout en pensant à ce qu’il faut gérer chez soi lorsque l’on rentre.

 

C’est un concept de « double journée ».

On cumule de nombreuses tâches, professionnelles, personnelles, parentales, administratives, intendance. On pourrait croire, à juste titre, que les femmes sont les plus touchées par cet épuisement, mais en réalité les hommes le sont de plus en plus.

Investis presque autant que les femmes, les hommes modernes sont confrontés aux mêmes poids quotidiens.

 

En général nous y voyons plusieurs « symptômes » :

  • Le sentiment de manquer de temps, de devoir toujours tout faire dans l’urgence
  • L’impression d’être toujours débordé, de ne jamais se reposer, car 2000 choses à faire en un temps record
  • Faire des listes de choses à faire et en rajouter plus qu’on en enlève, ce qui multiplie les heures cumulées
  • Se comparer aux autres et culpabiliser parce qu’on n’y arrive pas

 

Tous ces sentiments se répercutent sur le corps, sur l’esprit, en entrainant :

  • De la fatigue
  • Du stress
  • Des douleurs physiques
  • Ou encore des douleurs psychologiques
charge-mentale-angoisse-amitic-burn-out-

La charge émotionnelle, psychologique

 

Il s’agit d’un état d’épuisement physique, émotionnel, chronique, qui résulte d’un travail excessif, d’exigences personnelles et/ou d’un stress continu.

Comme nous pouvons le voir sur Wikipédia, il décrit un sentiment d’être émotionnellement débordé et épuisé par son travail.

Il se manifeste à la fois par la fatigue physique et le sentiment de se sentir vidé psychologiquement et émotionnellement.

 

Imaginez un déménagement.

Vous avez préparé vos cartons, vos meubles. Tout est démonté, étiqueté, y’a plus qu’à transporter. Parfait !

Hop ! Le camion arrive pour tout charger. Vous savez que vous devez le retourner au point de location dans peu de temps. L’idéal pour vous est de charger au max !

Et voilà qu’on joue au Tetris pour faire rentrer le plus de choses dedans.

Flûte ! On a oublié de mettre le frigo au fond avant le canapé ! Mais zuuut ! Bon. On reste calme, et on enlève pour recommencer dans le bon ordre.

On fait des tas de voyages dans les escaliers, chargés comme des mules, avec au final les jambes qui tremblotent, les gouttent sur le front et les mains qui glissent.

 

Derniers cartons ! Youhou !

Badaboum, il vous glisse des mains et vous voilà en train de craquer. « Mais punaise ! Tu fiches quoi là ! Tu crois qu’on a que ça à faire de ramasser les papiers partout dans les escaliers ?! Laisse ça, touche à rien, on va bourrer tout ça dedans et on se barre ! »

 

Ce jour-là vous pensez à plusieurs choses n’est-ce pas ?

  • Organiser au mieux les éléments dans le camion
  • Faire en sorte que tout rentre en un minimum de voyages
  • Vérifier que rien n’ait été oublié
  • Faire attention à ce que personne ne se blesse
  • Surveiller que tout soit tenu correctement pour éviter de se retrouver avec de la vaisselle cassée
  • Penser à prendre les bonnes clés
  • S’assurer que tout sera terminé à temps car demain matin, boulot !

 

Et si en plus y’a des enfants ! Vont se rajouter à tout ça :

  • Veiller à ce qu’ils ne se blessent pas
  • Pitié que personne ne leur marche dessus !
  • Leur faire à manger
  • Les empêcher de sauter sur le canapé dans le camion pendant qu’on se bat avec la machine à laver
  • Les occuper pour que surtout, tout se passe comme prévu !
  • Et ensuite il restera à tout préparer et tout retrouver pour aller bosser demain
  • S’organiser pour amener les enfants à l’école avec tout le monde de propre
  • Et surtout, rester zen !

 

Et bien voilà. Imaginez que toutes vos journées soient comme ça, avec en plus le travail, les devoirs, les courses, le linge, le ménage, la cuisine, les rendez-vous médicaux et j’en passe !

C’est effrayant à quel point on peut se sentir épuisé quand on vit ça tout le temps.

 

Comment sortir de cette charge mentale émotionnelle ?

Alors évidemment, pour sortir de cet épuisement émotionnel et psychologique, il est logique de passer par un repos.

« Un repos tu dis ? Non mais j’ai déjà pas le temps de faire tout ce que j’ai à faire et tu me parles de me reposer ? Non mais t’es sourde ou quoi ! Je te dis que j’ai pas le teemmps ! »

 

Pourtant, sans ça, on va manquer d’équilibre.

 

Il est donc crucial de trouver un équilibre entre chaque tâche à réaliser, avec un temps pour se reposer et se relaxer sous peine de finir complètement cinglé ! Si si !

  • Réalisez par exemple un petit planning
  • Organisez vos repas en faisant des menus
  • Prévoyez un temps pour chaque chose
  • Faites une chose gratifiante pour vous chaque jour

 

Et n’oubliez pas : la vie ne se résume pas à un seul jour ! Donc zen, tout sera fait si vous le faites sans stress 😊

charge-mentale-parentale-zen-fatigue-épuisement

La charge mentale parentale

 

Bon alors lui, il est presque hors norme. On a l’impression de vivre dans différents mondes parallèles en même temps. On rêve de se cloner moultes fois.

 

Dormir ?

C’est beau ça, ça fait longtemps tient. Comment c’était déjà ?!

 

Faire le ménage 

Bien sûr ! Mais si les mômes pouvaient rester sans broncher le temps que le sol sèche sans mettre de la terre partout ou des gommettes plein le sol en léchant les meubles ce serait quand même plus facile et plus rapide.

 

Et les courses…

Chariot super rempli, car des ados à nourrir… Et qu’est-ce que ça mange un ado ! C’est fou ! Ce n’est pas possible ils sont plusieurs dans cet estomac ou quoi ?! Tu as changé de pointure ?? C’est une blague ?

Oh non… Encore tout à changer…

« Quoi ?? Non tu n’as pas changé de taille de vêtement. » Non non non. Illusion. Et là, tu regardes ton enfant en te disant « Oh mais c’est pas vrai, il y a une semaine il lui allait, et là on dirait qu’il va à la pêche… Mais qu’est-ce qu’ils bouffent ces gosses pour grandir comme ça ! »

 

Les devoirs 

Merveilleux moments de partages de connaissances ces instants-là !

Si tu as de la chance, tu vas avoir un enfant motivé qui va faire ça vite et bien.

Mais en général…

Pendant qu’il fait ses devoirs, l’enfant va te raconter sa journée, va escalader la chaise, faire une roulade arrière sur le canapé entre 2 lignes d’exercices, réciter une leçon la tête à l’envers ou en faisant des pompes, pendant que toi tu le regardes, exaspéré, en prenant un énorme soupir et en faisant une position de yoga.

 

Les lessives 

Alors là, tout est fantastique.

Les tous petits ça va encore, on gère leur linge.

Mais les plus grands, et les ados ! Nom d’une pipe en bois..

  • « Où est ta seconde chaussette ? Ah ? Elle n’est pas avec l’autre ? C’est bizarre, je comprends pas ».
  • « Peux tu m’expliquer pourquoi il y a une boule de linge sale sous ta couette au fond de ton lit s’il te plait ? Aucune idée ! Mais c’pas grave ça me gêne pas pour dormir ! Des fois même ça tient chaud aux pieds ! »
  • « Merci de mettre tes vêtements à l’endroit avant de les mettre à laver ! » Pourquoi faire ? De toute façon ça va se laver quand même non ? »

Et une fois le linge propre, tu le repasses et là tu le retrouves en boule sur les étagères du placard…

 

Quand on cumule tout ça + la totalité du quotidien habituel, on se sent vite surbooké et la charge mentale s’accentue.

 

J’admire les parents qui ont de nombreux enfants vraiment !

charge-mentale-stress-travail-professionnel-épuisement

La charge mentale professionnelle

 

Alors elle, elle est quotidienne aussi, et bigrement éreintante.

 

La charge mentale du patron

Il doit tout gérer.

S’assurer que tout se passe au mieux.

Que son activité soit en bénéfice, que ses employés soient formés, vérifier tout en continu, faire en sorte que tout soit le plus fluide possible.

Apprendre à déléguer, à faire confiance, à agir en cas d’imprévus, à satisfaire le maximum de clients pour avoir une société qui se pérennise.

S’assurer que tout le monde puisse être payé à temps, qu’il y ait assez de trésorerie en continu, trouver de nouvelles idées, de nouveaux projets, qui soient bien entendu réalisables et rentables, sans parler de la comptabilité et du côté juridique.

 

La charge mentale des employés

Apprendre le métier, être capable de tenir les horaires et le travail demandé, avoir confiance, se donner à fond chaque jour en laissant de côté tous les aléas de la vie quand on commence sa journée.

Etre sûr d’être capable de faire confiance à son patron et de lui prouver qu’il peut avoir confiance, qu’il peut se reposer sur vous, avec cette trouille fréquente de savoir si oui ou non on aura une paye à temps, surtout par les temps qui courent.

Et pour chacun, rêver que tout soit clair, fluide, respectueux, et avec de la reconnaissance de chaque côté.

 

 

Quelle est la finalité de cette charge mentale si dure à gérer ?

 

Lorsqu’on ajoute à nos quotidiens toutes ces petites choses, on est déjà bien souvent fatigués.

Si en plus on a des doutes, des soucis de confiance, du stress, quel qu’en soit les raisons, ou que nous soyons surpris parce que les fins de mois sont difficiles, et qu’on voit nos enfants avec les chicots de travers, les pieds qui sont tordus ou les yeux qui prennent chacun leur indépendance, on se retrouve avec des soucis et des stress supplémentaires, qui vont jouer sur notre mental, notre organisation, nos angoisses et donc notre épuisement.

 

La charge mentale elle est là.

C’est devoir gérer le tout, tous les jours, toute sa vie, sans jamais faillir. Mais ce n’est pas possible.

 

C’est pour ça qu’il existe de nombreux services d’aides, de soutiens, de relais, qui nous permettent d’étendre nos capacités à gérer dans le temps pour avoir un quotidien plus fluide et plus serein.

 

Et vous ? Vous la ressentez aussi cette charge mentale ?

Choose your Reaction!
Laisser un Commentaire

Ton adresse email n'est pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.